Le Nice Jazz Festival épisode 3


18 juillet 2022

En ce dimanche 17 juillet, le Nice Jazz Festival débuta festivement par une cérémonie honorant les artistes créateurs d'affiches pour le festival. Après un discours de Monsieur l'adjoint à la culture , Robert Roux, tout ce petit monde s'en allait décorer et dédicacer le #NJF avant que les artistes ne prennent la pose devant leur oeuvre.

20220717_194017.jpg (1.88 MB)

Au même moment au théâtre de Verdure, le pianiste américain Emmet Cohen commençait son concert. Ce virtuose du piano distilla ses notes avec une grande dextérité, tout en charmant un public de passionnés.

A 20h00, sur la scène Massena c'était le tour du groupe "Hypnotic Brass Ensemble". Cette fratrie de sept frères, nous amena dans leur monde combinant jazz,  funk, rock, hip hop, ....... en fait quasiment tous les styles de musique, un délicieux moment.

En retournant sur la scène du TDV, on découvrait une Anne Paceo au son si particulier en reine de l'improvisation.

293931393_750155026233791_237052574725761821_n.jpg (205 KB)

On repassait à Massena pour se défouler avec le groupe Deluxe aussi bien musicalement que visuellement. "Si vous êtes vivants, jump jump". Entre fumée et feux de bengales, même dans un saxophone, les Deluxes donnèrent le meilleur d'eux-même à un public qui participa en sautant, s'agitant et chantant. Un concert très vivant.

292233455_580325793588887_4504806200131901584_n.jpg (195 KB)

Pour clôturer ce troisième jour au TDV, Avishaï Cohen Trio nous charma avec ses rythmes divers et une élégance musicale hors du commun.

Puis à 23h00 le groupe australien Parcels avec un son unique clôtura cette journée qui restera encore un bon moment en plein coeur de Nice.

293695381_1007925516534298_5059051206062540565_n.jpg (117 KB)

Christian Blanchi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article