Le Nice Jazz Festival épisode 2


17 juillet 2022

En ce deuxième soir du Nice Jazz Festival débutait sur la scène Massena le groupe canadien "The Brooks"qui distilla avec énergie un savant mélange de soul, de jazz et de funk. Dès le début, l'ambiance était de mise.

293257306_766758884365446_8965674263137180580_n.jpg (1.85 MB)

Ensuite, vint le tour de la malienne Fatoumata Diawara alias Fatou pour les intimes qui nous fit voyager en Afrique avec sa musique et ses chansons wassoulou.

293341586_1401381460367615_9060682441503378558_n.png (2.33 MB)

En conclusion des concerts du soir sur la scène Massena où un monde fou s'agglutinait et alors que retentissaient les dernières notes de dancing queen d'Abba débarquait la chanteuse tant attendu Clara Luciani. Un concert d'une heure dix avec des chansons entraînantes par une Clara Luciani belle, généreuse et avec une pêche d'enfer. Que du bonheur! Un public conquis par une Clara qui mérite vraiment son succés. Bravo Clara! En décor de scène, une structure gonflable avec le nom de la chanteuse habillait l'estrade.

293544229_1679940262373965_8395513171726434936_n.jpg (790 KB) 

Sur la scène plus intimiste du théatre de Verdure, c'est Gabi Hartmann qui avec sa voix feutrée nous fit plonger entre diverses musiques et chansons françaises,  brésiliennes, américaines, ... Encore une belle découverte!

293582206_752737895951050_4563706051765491181_n.png (1.34 MB)

Apres vint le tour de Samy Thiébault en costume rouge acompagné de son saxo qui nous proposa un jazz moderne qui combla l'assistance.

293172356_5296255093822637_6502017516180348339_n.png (1.50 MB)

Enfin, pour terminer, dans ce mythique théâtre de Verdure, le légendaire pianiste Kenny Barron nous entraîna avec un jazz contemporain. Un grand Monsieur du Jazz.

Resized_20220715_213502(1).jpeg (283 KB)

On espère vous voir pour les autres soirées du Nice Jazz Festival.

Christian Blanchi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article